Part 2 – Récit du pilote Jean-Baptiste MARRONE de SX ONLY RACING TEAM

Classé dans : dustrider | 0

La préparation pour Anaheim 1 (J-3)…

Bonjour à tous, Je tenais à vous souhaiter une bonne et heureuse année 2018. Et surtout beaucoup de réussite !

Nous voilà à deux jours de la première épreuve… la pression monte doucement mais nous sommes prêts. Cette année toutes les pièces du puzzle sont réunies pour atteindre mes objectifs. La bonne nouvelle est que j’ai retrouvé mon fidèle mécanicien et ami Philippe Guillemin. Il a déplacé des montagnes pour que je puisse avoir mon casque 6D / Dust Rider, mes kits-déco Hot Rider et ma housse de selle MX Seat à temps pour Anaheim 1 (tout ça 1 à 2 jours avant son départ le 31/12). Tout était bloqué à La Poste (veille de jour de l’an), je vous laisse imaginer.

 

 

 

Durant ces 10 derniers jours, je me suis beaucoup entrainé. Je roule environ 4 fois par semaine : trois fois à Milestone et une fois à Lake Elsinore. Milestone propose des abonnements au mois pour 450$ (65$ par jour sans abonnement). C’est pratique surtout au rythme où je m’entraine. Les terrains, chaque matin, sont préparés et arrosés, c’est magnifique. De plus, ils sont configurés quasiment comme en course. Ce qui me permet d’être en condition réelle sans mauvaise surprise le jour des courses.

 

 

 

J’ai un planning établi, auquel je me tiens (repos les jours OFF rien de plus) :

 

6h30 : réveil musculaire  6/8 km de footing

8h00 : départ sur le circuit de SX

9h00 : début de l’entrainement

13h00 : fin de l’entrainement

13h/14H : déjeuner équilibré

Après-midi : préparation de la moto et mécanique

16h/17h : salle de sport : cardio + renforcement musculaire + étirements (très important)

19h00 : diner

21h00 : coucher

 

Je suis maintenant à plus de 10 entrainements moto et je me sens de mieux en mieux sur ma Husqvarna 250FC. Je prends mes marques et je retrouve de nouvelles sensations. Je progresse et diminue les chronos. Hier, j’ai reçu toutes mes pièces pour configurer ma Husqvarna en mode course. Aujourd’hui, c’est journée testing avec l’équipement complet surtout pour les suspensions qui doivent être dure. C’est essentiel car les sauts des terrains de supercross américains sont énormes. Stéphane de Click’Air m’aide à distance pour trouver le réglage optimum. Je vous ferai un retour après Anaheim 1.

 

 

 

 

Notre principale difficulté est de réunir toutes les pièces du puzzle, en un petit laps de temps pour Anaheim 1 (sur le plan sportif, mécanique et administratif). On court après la montre. Il faut s’imaginer qu’il y a toute une organisation autour des entrainements et des jours de courses et à ça s’ajoute les imprévus.

Par exemple :

Les échappements FMF sont en rupture de stock pour les Husqvarna 250 trouver un plan B ; l’amortisseur que j’ai fait venir de France à dû être vidé de son air et huile pour aller dans l’avion, trouver un préparateur en urgence ici capable de le préparer; moi qui m’y connais très bien en mécanique j’ai changé le piston pour la première fois sur une Husqvarna, jusqu’à 21h00, impossible de le faire rentrer, plan B : aller voir Jon Primo de chez PC le lendemain matin pour qu’il m’aide. Suite à un contretemps de dernière minute, j’ai du changer de plan pour les kitsdéco, la société Hotrider Designs a pu me les créer et faire parvenir en un temps record.

 

 

 

l’AMA ne prend pas les engagements sans avoir la licence 2018 et les permissions de sortie sauf que la FIM a ouvert sa licence seulement le 28 Décembre et les permissions de sortie le 2 Janvier. J’ai su ce matin que mes engagements étaient confirmés etc…

Le parcours du combattant, Ophélie (ma compagne) occupe un poste à temps plein avec tout ça. Ce qu’il faut retenir c’est que nous avons réussi à solutionner tous les problèmes à temps. Je peux vous dire qu’ici on a l’impression d’avoir des journées de 72h00 (rire). En quelques mots, ce qu’il faut retenir c’est que malgré les imprévus, tout se déroule bien.

Je vous dis à très vite après Anaheim 1.

Jean-Baptiste MARRONE

Laissez un commentaire